Les savons solides

Le grand retour des savons solides !! Ils ont eu leur temps de gloire, mais les savons liquides ont eu raison d’eux, plus pratique diront certain. Le problème majeur du savon liquide aujourd’hui est son emballage plastique, que l’on essaie de réduire, voire, de supprimer de son quotidien. En effet, nous nous lavons quotidiennement, et donc, nous utilisons du savon quotidiennement. Alors, on le change régulièrement, on jette la bouteille et on en achète un nouveau. La société de consommation nous adore !!! Ils produisent, nous consommons …

Il est temps de changer la courbe, de changer nos habitudes, de changer notre façon de consommer pour changer la société. Parce que si nous sommes 7 milliards à modifier nos habitudes, ils devront s’adapter. Et certains ont déjà passé le cap. Garnier a sorti son shampoing solide et nous martèle déjà de sa publicité verte…

Shampoing solide Comme avant

Alors plus que de changer de savon, passons aux savons qui font la différence. À des savons bons pour le corps, oups ça ne sent pas la rose, mais c’est peut-être mieux pour votre peau. Oups vous pensiez avoir trouvé enfin le savon qui vous correspond, mais vous correspond-il vraiment ? Ou votre corps s’est juste habitué aux produits à l’intérieur ? Autant de questions, auxquelles on se pose lorsqu’on change nos habitudes et que l’on réfléchit au zéro déchet. Le zéro déchet, c’est consommer moins, mais aussi consommer mieux pour nous, pour notre santé, celle de notre entourage et celle de la planète un peu non ?

Les savons solides

Retour sur des savons solides qui font la différence  :

  • Comme Avant,  entreprise familiale Marseillaise (juste à côté de chez nous quoi). Ils font des produits avec seulement 4 ingrédients. Ils ont créé tout un nouvel univers de savons et produits naturels, végan et bio !!! Leur but créer des savons avec des ingrédients bio et sain. C’est à la naissance de leur fils qu’ils ont commencé à créer leur propre savon, après plusieurs essais, le couple a trouvé la formule qui leur correspondait. Et qui a plu aussi à leur entourage, alors ils ont lancé leur marque « Comme avant ».

« Une philosophie est née « recréer les produits d’Antan », ceux qui étaient simples et efficaces, utilisés depuis la nuit des temps par nos aïeux. »

On se retrouve dans cette philosophie, le pourquoi nous nous sommes lancés avec La fée l’a fait. Ils ont commencé comme nous par un site internet puis par des revendeurs. Aujourd’hui, ils ont ouvert leur enseigne. Ça fait un peu rêver.

Leur gamme s’est élargie, ils font des shampoings solides (testés), du dentifrice au Siwak (racine de salvadora persica), crème de jour, un démaquillant et du déodorant (en cours de test). Le tout avec seulement 4 ingrédients, et bien sûr c’est du solide. Leur dernière création et le t-shirt en coton ou en Lin fabriqué dans leur atelier !!!

les savons solides comme avant
La boutique "Comme Avant" dans le panier à Marseille

Une fuvelaine 

  • Aidan, une créatrice comme il y en a plein d’autres aujourd’hui, mais c’est une Fuvelaine comme nous. Elle propose 4 savons à saponification à froid (quézaco ? on vous dit tout plus bas). Et depuis quelques mois elle a élargi sa gamme avec des soins du visage. Aidan c’est du 100% naturel, pas de « superflu » dans ces produits et ça on adore !! Sur son site, vous pouvez trouver des conseils selon votre peau et ainsi avoir les produits qui vous correspondent le mieux. Alors on attend plus et on va vite voir son site !!! Elle a même une nouvelle catégorie « les savons moches« , pour ne pas jeter les savons qui ne correspondent pas aux cahiers des charges, elle les vend à prix bas, du zéro déchet.
Savon yunabelle
Il y a pleins d’autres marques comme Sativa, Les savons de Joya, Lamazuna et la dernière qui a attiré mon attention c’est Unbottled, avec des visuels super sympas et le concept de produits nu ou sans bouteille comme le nom de la marque l’indique qui sont comme elle le dit comme des gel douche, pour faciliter ceux qui aurait du mal avec les savons solide. 

N’hésitez à regarder aux alentours de chez vous peut être qu’une savonnerie s’y cache. Des produits locaux il n’y a rien de mieux !!!

Les savons saponifiés à froid

la saponification à froid (SAF) est une réaction chimique entre un corps gras (beurre ou huile végétale) et une base (soude : hydroxyde de sodium) ce qui va former un savon et de la glycérine naturel. L’utilisation de la soude, permet au corps gras de se transformer en savon, à la fin de la saponification, il n’y aura plus de trace de soude. Il y a après, un temps de séchage qui varie selon les fabricants. Cette cure, comme ils l’appellent, permet à l’eau de s’évaporer et à la saponification d’opérer. Un corps gras peut-être ajouter, après la saponification, ce qui fait que ce corps gras ne sera pas transformer en savon et le savon bénéficiera de toute les propriétés du corps gras. 

L’avantage de la SAF, c’est que les savons sont 100 biodégradables et n’engendre aucune pollution de l’eau et la terre.

Il existe aussi la saponification à chaud, ce qui pratiqué par la plupart des grandes enseignes, pour en savoir plus c’est par . En soit, c’est le même procédé que précédemment mais au lieu d’utiliser de la soude c’est de la potasse (carbonate de potassium). Et s’est chauffé au four ou au chaudron. 

Le savon de Marseille (oui encore de chez nous)

Le savon de Marseille n’est pas une marque en soi, c’est un procédé, une façon de faire. Avant tout, le savon de Marseille est un savon à saponification à chaud, au chaudron. C’est le mélange d’huiles végétales et de la soude. On voit souvent dessus la marque 72% d’huile végétale, cela correspond à la quantité d’huile végétale. Même s’il n’est plus obligatoire de faire ce savon à Marseille, je vous propose deux savonneries d’ici. 

  • Savon Marius Fabre, savonnerie familiale implantée à Salon-de-Provence depuis 1900, ils font leur savon avec l’huile d’olive. Pour apprendre plus sur leur histoire c’est par ici. Aujourd’hui ce sont les arrière-petites-filles de Marius qui sont à la tête de l’entreprise. 

« Depuis plus de cent vingt ans, chez Marius Fabre, nous goûtons notre savon directement dans nos chaudrons pour vérifier sa parfaite fabrication.
Si la pâte pique la langue c’est que le savon nécessite un dernier lavage à l’eau pure.
Qui aujourd’hui possède encore ce savoir-faire ? »

  • Savon Fer à Cheval, c’est la savonnerie la plus ancienne de Marseille toujours en activité. En effet, elle est en place depuis 1856 et la recette n’a pas changé. Lui aussi composé d’huile d’olive.   » Notre savon n’est pas parfait, il est vivant.  » 

Le savon multi-usage 

Le savon de Marseille peut-être utilisé de plusieurs façon. Il sert à faire la vaisselle, certain se lave avec, d’autre se rase avec (testé et approuvé). Il permet aussi de faire de la lessive, à la main mais aussi des lessives maison pour la machine à laver. C’est le savon à avoir chez soi lorsqu’on débute dans le zéro déchet. Car il est multi usage autant pour nous que pour la maison. Il est dit que le blanc serait plus pour la lessive, et le vert plus pour la peau… Pas facile de vérifier cette information

Le savon de Marseille a récemment fait parler de lui, à cause de sa composition à base d’huile de palme, et la déforestation que l’exploitation de l’huile engendre. Marius Fabre a supprimé depuis 2012 l’huile de palme de ses produits. Le fer à cheval en utilise mais explique leur démarche par 

Attention aux faux Savon de Marseille !!! Comme ce n’est pas une marque déposée, beaucoup se sont lancés dans la fabrication … Si le savon sent trop bon c’est mauvais déjà, il ne doit pas contenir de parfum. Il peut être de 3 couleurs, vert, brune et beige, le reste sont des dérivées. Huiles végétales uniquement. Fabriqué au chaudron. Et un logo pour s’y retrouver. Une union a été créée c’est par ..

 

les savons solides Fabre
savon de Marseille fer à cheval
savon de Marseillle
les savons solides

Le savon d’Alep

Le savon d’Alep est un des plus ancien savon au monde, il vient d’Alep en Syrie. Il est à base d’huile d’olive, d’huile de baies de laurier et de soude (toujours là lui). Savon à saponification à chaud au chaudron. Il est alors séché pendant plusieurs mois. On reconnais le savon d’Alep à sa couleur brune en extérieur et verte à l’intérieur. Depuis 2011, un décret à vu le jour qui réserve l’appellation « Savon d’Alep » aux savons fabriqué exclusivement en Syrie. En effet, c’est une recette et une origine géographique. 

L’huile de baie de laurier offre des propriétés anti-bactériennes et cicatrisantes. Son pourcentage peut varier selon les savons. 

Ce savon peut être utilisé pour les peaux sensibles plus d’information par ici.

Attention, si vous achetez un savon d’Alep, beaucoup de marques se sont approprié le savon, regardez bien sa composition. 

« Les ingrédients tels que « tallowate de sodium et lardate de sodium » sont des preuves de non-authenticité d’un savon d’Alep, ces graisses étant d’origine animale et figurant fréquemment sur la liste d’ingrédients d’autres savons. »

Les ingrédients des savons à surtout éviter

Les savons que l’on achète ne sont pas toujours aussi clean que l’on le croit. Mais comment le savoir avec des noms telle que le sodium laureth sulfate. Alors on achète, et on verra bien. Et pourtant, c’est un tensioactif qui est utilisé pour ses propriétés détergentes : « Si puissante que le SLS est couramment utilisé pour le nettoyage industriel des sols et des moteurs ». Sympathique hein. Il est présent dans 10% des produits cosmétiques. Fiche produit du SLS

Pour plus d’information, un prochain article arrive sur les ingrédients à éviter. 

Et pour encore plus embrouiller le consommateur, les grandes marques ont lancé leurs produits bio, avec des packaging vert ou des logos vert, c’est un début déjà, mais c’est du greenwashing. Oui, encore un nouveau mot… Mais pour ceux qui veulent changer leur habitudes et faire attention c’est important de savoir ce que c’est. Je vous donnerai toutes les informations sur le greenwashing dans un prochain article (abonnez-vous à la newsletter) 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :